Press "Enter" to skip to content

Comment soigner une sciatique naturellement ?

Tous les jours, votre dos est beaucoup sollicité. Sciatique, hernie discale, lumbago… Toute une panoplie de maux qui peuvent apparaître à n’importe quel moment. La douleur de la sciatique se produit de façon soudaine à la suite d’une hernie discale ou une arthrose. Découvrez les bons gestes et les traitements naturels pour se sentir bien dans son corps.

Comment reconnaître une sciatique ?

La sciatique se manifeste par une douleur localisée en bas du dos. Toutefois, une douleur située dans cette zone du corps n’est pas forcément une sciatique. Elle se manifeste surtout par une douleur lancinante provenant du nerf sciatique. Ici, le noyau forme une hernie qui comprime l’une des 2 racines du nerf. Vous pouvez ressentir une douleur se propageant dernière votre jambe jusqu’au niveau du gros orteil. Sinon, jusque sous le petit orteil.

Il y a des cas où plusieurs nerfs sont touchés. Vous allez alors ressentir une douleur se rependant jusqu’à l’aine et le dessus de votre cuisse (ou bien des fesses). La prise d’un antalgique ou un anti-inflammatoire permet de calmer la douleur.

 Traiter la sciatique avec des remèdes naturels

D’après les spécialistes, 9 personnes sur 10 guérissent de la sciatique sans passer par une intervention chirurgicale. Cependant, il faudrait privilégier les solutions douces et naturelles. On en distingue une variété.

Tout d’abord, les remèdes à base de plantes. On peut utiliser des infusions de plantes telles que : l’ortie, le saule (salix), le thym et origan. Il faut savoir que l’infusion de saule renferme de la salicine. Or, cette substance est un puissant actif que l’on retrouve dans les comprimés d’aspirine. Versez un litre d’infusion d’ortie dans votre bain. L’ortie a une bonne action sur le système nerveux. Le houblon est également une plante plébiscité dans le traitement de la sciatique. Cette plante a fait ses preuves dans la réduction de l’inflammation. Vous pouvez l’utiliser en cataplasme.

D’un autre côté, les huiles essentielles permettent de soigner et de prévenir plusieurs maux. Pour y mettre le bon ordre, misez sur les vertus antalgiques, anti-inflammatoires, antiseptiques et apaisantes. Vous pouvez faire un massage à partir d’huile essentielle d’eucalyptus citronné, de menthe poivrée ou de gaulthérie. Il y a la possibilité de mélanger plusieurs huiles essentielles afin de booster leur action : romarin à camphre, gaulthérie, laurier noble et eucalyptus citronné. Massez régulièrement jusqu’à ce que les symptômes s’atténuent. Pour le massage, choisissez une base d’huile végétale dans laquelle ajouter les gouttes des huiles essentielles. On ne devrait pas les appliquer pures sur la peau.

 Que faire en cas de crise ?

Il va falloir adopter de bons gestes. N’hésitez pas à modifier vos gestes quotidiens, pour vous coucher, monter en voiture, vous habiller, etc. Évitez les mouvements soudains et les efforts physiques qui mettront à rude épreuve votre dos ou vos jambes. En fait, vos mouvements ne doivent pas être douloureux s’ils sont bien exécutés. Consultez rapidement un médecin si la douleur devient un handicap. Quand elle s’accompagne de symptômes suivants : l’insensibilité d’un membre, aggrave la toux, malaises, etc.

 

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *